• Accueil
  • > Archives pour janvier 2011

Nos enfants nous accuserons

Posté par agathoo le 31 janvier 2011

A regarder et à méditer

http://www.dailymotion.com/video/x67654

Publié dans A voir, à savoir | 2 Commentaires »

Les soeurs Mitford

Posté par agathoo le 31 janvier 2011

Les Mitford était une famille aristocratique Anglaise qui remontait à l’invasion Normande et était apparentée à Winston Churchill.

Les filles de cette famille ont eu un destin pas ordinaire, ce qui faisait dire à leur père David  Mitford (un baron) ma femme et moi sommes normaux, mais nos filles sont folles. Le couple aura 6 filles et 1 seul garçon qui mourra pendant la 2e guerre.

Les nobles anglais ont toujours été un peu excentriques et le père ne dérogeait pas à la règle. Il était le 2e fils de la famille et ainsi moins gâté financièrement que son aîné suivant la loi anglaise de l’époque, ce qui posait quelques petits problèmes d’intendance, il était anti-allemand, alors que sa femme était plutôt d’idées fascistes.

mitfordjpg.jpg

Nancy,1904

Pamela, 1907

Thomas,  1909

Diana,  1910

Unity Walkyrie  ,  1914

Jessica, 1917

Deborah Vivien, 1920

Nancy l’aînée et certainement la plus connue, est devenue un écrivain à succès, installée en France, elle vivra un amour passionné mais sans espoir avec un officier du général de Gaulle. Ses livres contiennent ses histoires d’amour vécues et celles qu’elle aurait voulu vivre.

Pamela la plus discrète se voua à la cause des animaux, sa seule originalité connue est son mariage en noir, elle avait aussi des idées pro nazi.

Diana et Unity se passionneront par la montée du nazisme et la personnalité d’Hitler.

Diana mariée classiquement,  épousera en secondes noces en Allemagne le chef de file fasciste anglais Mosley, Hitler sera le témoin de la noce, Churchill finira par emprisonner sa parente et son mari (dans une prison dorée jusqu’en 1943).

Unity tombera complètement sous le charme d’Hitler au point d’être surnommée la petite fiancée d’Hitler, celui-ci était flatté d’avoir à ses côtés des aristocrates anglais, (il admirait les anglais et pensait les associer au partage de l’URSS) mais ne répondra pas à cette passion et quand Hiltler se retournera contre l’Angleterre, Unity se tirera une balle dans la tête, elle survivra mais bien diminuée et ce  jusqu’à la fin de sa courte vie.

Jessica s’enfuira avec son cousin dans l’Espagne de Franco pour aider les rebelles et deviendra plus tard l’égérie communiste des Etats-Unis. Elle se fâchera avec sa famille, seule sa mère divorcée de son père fera un pénible voyage aux US pour rencontrer sa fille.

Deborah la plus jeune et la plus sage, elle a respecté sa « lignée » et fait un mariage de son rang, on lui prête tout de même une aventure avec JF Kennedy.

Ces filles nées au début du siècle pour devenir des ladies, par leur témérité et leurs engouements politiques disparates ont côtoyés l’Histoire si mouvementée du XXe siècle en Europe.

Une nombreuse littérature existe sur cette surprenante famille, pour ceux que cela intéresse.

Publié dans Grande Bretagne | Pas de Commentaire »

Ma petite chatte est partie

Posté par agathoo le 30 janvier 2011

Ma petite chatte l’hiver dernier, elle est partie hier soir, elle partageait notre vie depuis 20 ans, je lui offre sa minute d’éternité. Elle s’appelait Saorie

img00034.jpg

 

Publié dans Almanach du jour | 2 Commentaires »

Les pâtes fraîches maison

Posté par agathoo le 29 janvier 2011

Faire ses propres pâtes fraîches est plus facile qu’il n’y parait, mais c’est un plus d’avoir un laminoir, car au rouleau à moins d’avoir de bons biscoteaux  (ce qui n’est pas mon cas) c’est difficile et long pour obtenir la finesse voulue.

Recette en images transférée ici :  http://paloma-kitchen.blogspot.com/2011/10/les-pates-fraiches-maison-lecon-filmee.html

Les ingrédients sont simples pour 5 adultes :

150g de semoule fine

350 g de farine T45 ou autres

4 oeufs

un peu d’eau éventuellement (selon la texture de la pâte)

On peut faire ses pâtes uniquement avec de la farine et sans semoule, je ne mets pas de sel dans la pâte, ca durcit la pâte, je sale l’eau de cuisson de mes pâtes.

On pétrit soit à la main, soit au robot ou avec la machine à pain, moi au thermomix pétrin 1 mn

On laisse reposer au frigo pendant environ 1 heure

Pendant ce temps on prépare une petite sauce, moi une petite bolognaise

1 c. soupe d’huile d’olive

1 bifteck non cuit qui reste de midi

5 tomates (en cette saison des tomates pelées en boîte)

1 petite boite concentré de tomates

1 branche de romarin, 1 branche de sauge (ce qui me reste d’herbes dans le jardin)

1 petit oignon coupé en morceau

sel, poivre

Je rince le thermomix, puis verse tous mes ingrédients dans le bol, je mixe quelques secondes vitesse 5 puis cuisson 20 mn à 90°

On peut faire cuire dans une casserole et mixer

Je réserve

Au bout d’une heure je sors ma pâte du frigo et la coupe en 4

 J’aplati avec la paume de la main un morceau de pâte pour la passer dans la machine

Je passe dans la machine à pâte

une première fois réglage 1

je plie le 1er morceau laminé en deux et repasse dans la machine encore une fois

puis je repasse une seule fois par réglage

2, puis 3 jusqu’à 6 car je voulais que la pâte ne soit pas trop fine pour absorber la sauce.

Je recommence idem pour les 4 morceaux.

Cela parait long expliqué ainsi mais c’est extrêmement rapide.

je pose les bandes de pâte sur ma  barre de cuisine au fur et mesure qu’elles sortent de la machine.

Et ensuite je découpe les tagliatelles en mettant l’accessoire sur la machine à pâtes, mais on peut parfaitement découper ces bandes de pâtes au couteau bien régulièrement.

Et voila mes tagliatelles en attente du service

Il ne me reste plus qu’à  faire cuire mes pâtes juste avant de les servir puisque la cuisson dure moins d’une minute dans de l’eau bouillante à laquelle j’aurai rajouté du sel et 1 petite cuillerée d’huile (dès que les pâtes remontent elles sont cuites).

Puis j’égoutte légèrement et j’ajoute la sauce que j’ai fait réchauffer au micro-ondes pendant la cuisson des pâtes.

Et voila c’est fini plus qu’à poser sur la table, le  bon petit plat de pâtes.

Publié dans Pâtes fraîches et quenelles | 2 Commentaires »

Liqueur de café

Posté par agathoo le 28 janvier 2011

J’achète pour faire mon café dans ma machine à expresso du café en grains dans une brûlerie près de chez moi (rien à voir avec ce que l’on achète dans le commerce) j’ai utilisé ce café  pour tenter une recette de liqueur au café

Faire macérer 100 grains de café de bonne qualité (Guatemala pour moi, que j’ai un peu concassé avec le TM) dans 3/4 de litre d’un vin rouge, bien mélanger, fermer hermétiquement et ne plus toucher pendant 15 jours.

Au bout de ce délai, bien filtrer, jeter les débris de café (moi au compost) et ajouter au liquide filtré 200g de sucre et 1 verre d’eau de vie, bien mélanger, puis verser dans une jolie bouteille, laisser reposer encore une semaine.

C’est drôlement bon à boire (avec modération), mais aussi drôlement bien pour agrémenter des desserts.

 J’ai servi une simple glace vanille sur laquelle j’ai versé une lichenette de ma liqueur de café, ça change tout à la grande surprise de mes invités.

Publié dans Le café | Pas de Commentaire »

Mijoté de chou rouge aux saucisses

Posté par agathoo le 28 janvier 2011

De la même façon que je fais fermenter mon chou vert avec le petit lait de kéfir pour faire la choucroute, j’ai fais fermenter 2 pots de chou rouge mais là j’ai fait fermenter en plus avec des pommes.

chourouge1aef1bb.jpg

Ce qui restait lors de la photo

J’ai ajouté au chou rouge fermenté :

2 pommes de terre,

1 pomme,

1 oignon,

1/2 verre de vin rouge,

1 verre de vinaigre de figues (fait maison cet été avec mes figues, mais un balsamique ou un vinaigre de cidre devrait faire l’affaire),

1 verre d’eau

J’ai rincé le chou, puis fait mijoter environ 2 heures dans mon tajine électrique avec les autres ingrédients.

C’était pour accompagner des escalopes de porc, que mon mari croyait avoir acheté , mais qu’il a du oublier sur la caisse, du coup 1/2 heure avant de servir j’ai ajouté des saucisses de Strasbourg dans le tajine.

Je me sers de mon tajine électrique que j’avais gagné avec des points de magasin, comme d’une mijoteuse classique.

Publié dans Mijoteuse | 2 Commentaires »

La choucroute fermentée avec le kéfir

Posté par agathoo le 27 janvier 2011

Il y a plusieurs façon de faire fermenter du chou, moi j’ai choisi de le faire fermenter avec du petit lait de kéfir de lait et de l’eau de macération du kéfir d’eau, j’ai fait avec les moyens du bord car je ne suis pas bien équipée.

machoucroute.jpg

Comme vous pouvez voir c’est très artisanal, j’ai utilisé des bocaux récupérés et bien nettoyés, ébouillantés, des soucoupes de tasses et des pots de confiture remplis d’eau, le tout tenu par un élastique.

La procédure, un vieux robot des années 80 qui appartenait à ma belle-mère et qui émince, on peut faire aussi avec une trancheuse à jambon.

J’ai donc émincé assez fin un chou vert, puis rincé et bien égoutté

Ensuite j’ai rempli les bocaux :  j’ai alterné des petites couches de chou en tassant bien à chaque entre chaque couche, quelques rondelles de carottes, graines de genièvre, graines de coriandre, un peu de sel et fini par 2 feuilles de laurier.

Ensuite j’ai versé le petit lait filtré de kéfir et complété avec l’eau de macération du kéfir pour recouvrir complètement le chou, j’ai gardé mes bocaux dans une pièce tiède une bonne semaine, puis rangé dans dans la cave.

Depuis j’ai fait une choucroute maison avec ce chou fermenté, c’était parfait et autre chose que les lamelles de chou molles que l’on nous vend.

Cette méthode de conservation serait excellente pour notre santé et particulièrement pour nos petits ventres, la choucroute industrielle est souvent acidifiée au vinaigre ou de façon chimique et ne contient absolument pas les qualités de fermentation lactée comme la choucroute le fait naturellement et, comme celles du kéfir de lait, yaourts de qualité ou maison…

Publié dans Confitures, Conserves, Kefir | 2 Commentaires »

Le levain avec du kéfir

Posté par agathoo le 19 janvier 2011

Je fais maintenant depuis pas mal de temps mon levain avec du kéfir, il est plus simple que le levain classique et l’entretien est plus facile, c’est d’ailleurs le seul levain que j’arrive à garder dans le temps

levainkefir.jpg

Mon levain que j’ai depuis l’origine, et je n’ai jamais été obligée de le refaire.

Pour faire le levain au kéfir il suffit de mélanger la même quantité de farine de préférence de seigle et d’eau de macération de kéfir d’eau, ajouter une petite cuillère de miel mélanger le tout et faire « prendre » dans un endroit tiède, en général il monte en 1 ou 2 jours, ensuite il est directement utilisable.

Je l’utilise dans ma pâte à  pain, mais aussi pour ma pâte à blinis et ma pâte à gaufres.

Pour le conserver, on ajoute à ce qui reste un peu de farine de seigle  et la même quantité d’eau de macération du kéfir d’eau, on mélange et on conserve au frigo.

Pour l’utiliser à nouveau il faut le réveiller avec de la farine de seigle et de l’eau de macération du kéfir d’eau (à partir de là on peut gérer l’équilibre solide/liquide moi je me le tiens un peu liquide), éventuellement un petit peu de miel et le mettre dans un endroit chaud.

Personnellement pour le réveiller je mets un bol d’eau dans le micro ondes que je fais chauffer, dès que c’est fini j’arrête le micro-ondes,  je dispose mon levain couvert dans le micro-ondes, une heure après mon levain bulle.

Publié dans Cakes et Pains, Kefir | 18 Commentaires »

123
 

coursdecuisineaploubalay22650 |
recettesjy |
Ma cuisine, seotons ! Toute... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cuisinemusique
| Les Délices de Ines
| les recettes de sofinette