Aloé vera

Posté par agathoo le 2 mai 2011

alo.jpg

Mon aloé vera de famille des liliacées (comme l’oignon), je devrais dire mes aloés c’est un belge avec qui je partage ma passion des citronniers qui m’a envoyé 3 petits plants, un que j’ai donné pour la maman à l’ex copine de mon fils et 2 que j’ai planté dans un pot, ils ont bien grandi depuis, mais moins que s’ils étaient en pleine terre, impensable ils ne supporteraient pas l’hiver. Comme les citronniers ils sortent l’été, mais contrairement aux citronniers ils peuvent supporter l’atmosphère de la maison.

C’est une plante très facile à vivre et à entretenir elle contente de très peu d’eau, il lui faut par contre de la lumière,  je la laisse toujours devant la fenêtre.

En ce moment j’ai vu qu’une nouvelle pousse pointait son nez.

L’aloé est parée de toutes les qualités ou presque (je pense qu’il ne faut tout de même pas exagérer), par contre j’ai utilisé un peu de gel d’une feuille de ma plante pour une petite brûlure et cela c’est avéré efficace.

Je n’en ai pas encore utilisé dans mes cosmétiques, on lui prête beaucoup de qualités là aussi, car j’ai peur de trop handicaper  ma plante, elle est encore jeune, comme le palmier il faut attendre 4 à 5 ans pour que l’aloé devienne adulte.

Pour récupérer le gel de l’aloé il suffit de couper une feuille dans une partie charnue en général à la base, laisser couler un petit liquide jaunâtre,  puis couper dans le sens de la largeur et le gel apparait.

Publié dans Jardin | Pas de Commentaire »

Le figuier

Posté par agathoo le 21 avril 2011

figuier.jpg

J’ai planté un figuier  à l’automne dernier qui vient de la région stéphanoise, je n’en connais pas l’espèce, on recense plus de 800 espèces, mais il a bien supporté l’hiver,  j’attends de voir ses fruits pour peut-être l’identifier. Il est en train de me faire sa première figue qui parait ovale. Il sera unifère ou bifère de couleur violette, noire, blanche, grise…Mystère.  J’ai une presque certitude il devrait être bifère puisque il commence à faire un fruit au printemps.

De figuiers j’en ai déjà deux que je n’ai pas planté car j’avais peur qu’ils gèlent, ils sont en pots et hivernent comme les citronniers. Ils  m’ont donné des figues, mais bien moins certainement que si ils étaient en terre.

Il y en a un qui pousse ras du sol en s’étalant je ne sais même pas où je pourrai le planter. Tout ce que sais d’eux c’est qu’ils sont d’une espèce bifére puisqu’ils donnent des figues 2 fois dans l’année au printemps des figues fleurs sur le bois de l’année précédente et à l’automne des figues rondes violettes. 

C’est un vrai plaisir quand on est dans une région comme la mienne de pouvoir manger ses propres figues, de plus c’est également un très joli arbre millénaire qui est cité dans la bible.

Les figuiers se sont des arbres de la  famille des Moracées, le figuier commun son nom c’est Ficus carica , c’est un admirable fruitier avec un feuillage caduc et des feuilles originales, il préfère les régions ensoleillées, mais certaines espèces peuvent supporter un peu abritées jusqu’à -15°, sa première production commence vers 4 ans mais sa pleine production sera vers 12 ans.

Il ne faut pas confondre le figuier famille des Moracées avec le figuier de Barbarie qui lui est de la famille des Cactacées et est donc par conséquent une plante grasse.

Publié dans Jardin | Pas de Commentaire »

Le trachycarpus prépare ses fleurs

Posté par agathoo le 21 avril 2011

palmie2.jpg

Et oui je vais avoir encore  la chance de voir fleurir mon palmier trachycarpus fortunei http://agathoo.unblog.fr/2011/04/10/les-palmiers/, sur la photo on voit bien les grosses gousses jaunes d’où les inflorescences vont sortir, il y a seulement quelques jours il n’y avait absolument rien.

C’est le signe  qu’il est devenu un arbre adulte, il avait déjà fleuri l’an dernier pour la première fois et j’ignorai si il allait recommencer, on dirait bien que oui.

Dire qu’il était si petit lorsque je l’ai acheté, il a supporté beaucoup de choses, déplacements, froid, vent, mais il a tenu bon et le voila maintenant dans toute sa splendeur.

Publié dans Jardin | 2 Commentaires »

La première rose du printemps

Posté par agathoo le 20 avril 2011

rose.jpg

La première et unique rose bien rouge du printemps dans  mon jardin pour l’instant, quel plaisir de la voir ce matin, elle est sur le rosier grimpant de mon coin de verdure. C’est mon fils qui a pris la photo à midi, on dirait un tableau tellement c’est beau.

Le reste je pense et espère ne va pas tarder  de suivre, si le soleil persiste.

Publié dans Jardin | 2 Commentaires »

Mon petit coin

Posté par agathoo le 20 avril 2011

coin3.jpg

Mon petit coin de verdure, où on aime bien prendre l’apéritif, mais aussi où je prends mon petit déjeuner  les Week end l’été où je lis un livre…

Au fond sur la gauche c’est un rosier grimpant à fleurs rouges  avec deux petits rosiers roses et à ses pieds de la lavande, l’arbre qui abrite la table et donne tout son charme à ce coin c’est un savonnier, nommé ainsi car on extrayait du savon de sa pulpe et je crois qu’on le fait encore dans certains coins de l’Inde. De son vrai nom Koelreuteria paniculata on l’appelle aussi « bois de Panama ».

Il change de couleur à chaque saison, l’été il a une floraison superbe, le soleil passant à travers ses capsules jaunes donnent un kaléidoscope magnifique, du plus  son port large procure une belle ombre, en l’occurrence là me fait comme une tonnelle.

Publié dans Jardin | 2 Commentaires »

La tomate

Posté par agathoo le 19 avril 2011

tomate.jpg

Ce légume vedette qui sent bon l’été et peut se manger cuit, cru, en conserve on ne s’en lasse pas.

La tomate de la famille des solanacées a été introduite en Europe par Christophe Colomb au XVe siècle, son nom tomalt en aztèque signifiait « fruit charnu ».

Elle a été écartée pendant longtemps des tables à cause de la toxicité de ses feuilles, mais il faudrait manger des kilos feuilles pour être malade, du coup elle était utilisée pour la décoration des tonnelles et c’est seulement dans les années 20 par le biais des italiens que la tomate s’invita à notre table.

Ce fruit légume composé de près de 95 % d’eau est peu calorique et est bourré de vitamines C, A, E, mais aussi fibres. Il est de la même famille que la pomme de terre.

Les graines et la peau peuvent être difficiles à digérer pour certaines personnes, en ébouillantant les tomates 30 secondes on peut ôter peau et graines.

Il faudrait éviter à la tomate le frigidaire pour profiter de tous ses arômes, croquer une tomate que l’on vient de cueillir est un festival pour le palais.

Publié dans Jardin | Pas de Commentaire »

Le compost

Posté par agathoo le 19 avril 2011

bac.jpg

Je fais mon compost depuis maintenant quelques temps et je trouve que c’est bien moins contraignant que j’aurai pu penser.

Cela diminue réellement le volume des poubelles à sortir et personnellement cela me simplifie même la vie. Composter signifie mettre ensemble. J’avais peur que ce soit porteur de mauvaises odeurs, absolument pas un compost en bon état ne sent pas mauvais.

Il existe toutes sortes de composteurs du plus basique,  fait avec des palettes à des très sophistiqués, j’en ai un tout simple discret en plastique avec des aérations pour une bonne circulation d’air car il consomme de l’oxygène, une petite « porte » pour récupérer le compost et un couvercle pour éviter qu’il soit trop mouillé par la pluie.

Mon bac à compost est bien sur dehors, mais dans la cuisine j’ai mis une petite boîte qui me sert de petite poubelle verte et qui reçoit journellement les déchets de cuisine à peu près tout à l’exception du poisson (à part les arrêtes) et tout ce qui est carné, je vide cette boîte de temps à autres dans le bac à compost. 

Voila ce quelques exemples de ce que je mets dans le compost :

Les pelures, trognons… enfin tout ce que l’on jette de fruits et légumes
le marc de café
les coquilles d’oeufs écrasées à la main
restes de repas
Essuie tout….

Mais aussi occasionnellement la tonte du jardin, récupération de tout ce qui est coupé et taillé, les déchets du jardin et du potager, feuilles, fleurs, branches fanées….à l’exception des mauvaises herbes montées en graines.

L’idéal c’est de varier autant que faire ce peu, ce qui est le cas en associant déchets du jardin variés et déchets de cuisine variés aussi, il faut aussi mélanger pour éviter des agglomérats,  je tiens une fourche dans le composteur et je tourne de temps à autres.

L’hiver je mets en plus sur la terrasse à l’abri une grosse bassine qui reçoit les déchets, ce qui me permet de choisir le jour le meilleur pour vider dans le bac à compost. Et en bonus cela fait le bonheur des oiseaux qui viennent picorer en période de disette pour eux. Cette grosse bassine me sert l’été pour pour faire macérer les feuilles de rhubarbe ou absinthe qui me sert  d’insecticide naturel.

compost.jpg

L’air de rien je mets de grandes quantités dans le compost, mais la décomposition se fait bien et quelques temps après le tas c’est tassé.

Le compost est un endroit assez chaud et qu’elle n’a pas été ma surprise de surprendre une souris qui avait choisi de mettre bas dans mon compost. Je ne sais pas comment elle avait pu entrer et encore moins comment elle a pu sortir avec ses petits, après que je sois passée.

humus.jpg

Le compost bien décomposé à l’apparence d’un terreau, je l’utilise comme engrais pour le plus grand bonheur de mon potager et de mes plantes, il faut compter au minimum un compost de 6 mois pour commencer à obtenir une décomposition utilisable en engrais.

Publié dans Jardin | 2 Commentaires »

La sarriette

Posté par agathoo le 18 avril 2011

sarriette.jpg

La sarriette vivace (Satureja montana) de la famille des Lamaciées.

C’est un petit arbuste d’environ 50 cm originaire des zones montagneuses du bassin méditerranéen. Cette plante s’est bien adaptée dans mon jardin et supporte le froid de l’hiver. Elle pousse plutôt lentement et elle a une durée de vie d’environ 10 ans. Il faut lui prévoir un emplacement ou elle restera en place longtemps. les tailles se font entre mai et août, Il faut jamais la retailler pendant l’hiver.

En été elle a une petite floraison de fleurs couleur lavande

Je fais sécher les feuilles juste avant la floraison qui fait perdre un peu d’arôme à la plante. .

Elle peut s’utiliser dans la confection de pâtés et saucisses, avec les côtelettes et le rôti de porc, ainsi que les flageolets. C’est une plante qui aide à la digestion prise en tisane. Mais on peut l’utiliser aussi en pommade contre les piqures d’insectes, je la mets également dans mon bouquet garni pour son petit goût un tout petit peu poivré et aussi dans ma sauce tomate.

Publié dans Jardin | 2 Commentaires »

12345
 

coursdecuisineaploubalay22650 |
recettesjy |
Ma cuisine, seotons ! Toute... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cuisinemusique
| Les Délices de Ines
| les recettes de sofinette